La boite dragées : un cadeau divin

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Pour que votre cérémonie de mariage soit un conte de fées, il faut penser au moindre détails des mois à l’avance. Il faut choisir la robe, les alliances le traiteur, la salle, le photographe… mais aussi les dragées à offrir aux invités ainsi que son contenant.

Il est important de donner un présent aux convives car ils sont là pour célébrer votre amour au grand jour et accepter cette union divine. Une union divine ne veut pas forcément dire une union religieuse. Ne vous empêchez donc pas de choisir des thèmes originaux pour votre mariage ni des boîtes dragées qui épateront vos invités !

Pour les romantiques, vous pouvez opter pour des boites dragées en forme de cœur ou en forme de roses rouges. Pour les fans de technologie, vous pouvez créer des boites dragées originales en forme de téléphone portable ou de tablettes tactiles. Pour les fans de sport, vous pouvez confectionner des contenants à dragées en forme de ballon de football ou de raquettes de tennis… Laissez libre cours à votre imagination !

Pour ceux qui ont peur de surprendre un peu trop les invités, vous pouvez toujours choisir des modèles plus classiques comme les ballotins ou les paniers. Vous n’avez plus qu’à décider du motif à imprimer sur la boîte : des fleurs ou un couple en train de s’embrasser pour les « classiques romantiques », ou n’importe quel autre motif qui vous plaira.

Et pour ceux qui ont décidé d’une cérémonie de mariage avec un thème bien précis comme l’Inde, le monde médiéval ou encore l’univers floral, vous devez bien entendu accorder vos boites à dragées avec le thème convenu. Pour cela, restez simple mais original en prenant une boite carrée avec des motifs indiens ou floraux par exemple.

Grâce aux boites dragées, vous offrirez à vos invités un cadeau à la hauteur de votre amour pour l’autre, ce qui est déjà en soi l’une des clés du bonheur.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »